Vous êtes ici : Accueil / Son oeuvre / A l'occasion des 500 ans de la Réforme : un vitrail de Louis Rivier à découvrir à Tournai (Belgique)

A l'occasion des 500 ans de la Réforme : un vitrail de Louis Rivier à découvrir à Tournai (Belgique)

Ce vitrail à la mémoire des deux premières victimes de la Réforme a été commandé à Louis Rivier par la Société royale d'histoire du protestantisme belge...

 

 

1923, 114 x 92cm.Vitrail à la mémoire des deux premiers martyrs de la Réforme protestante, Henri Voes et Jean van Esschen, brûlés sur la Grand-Place de Bruxelles, le 1er juillet 1523. 
Musée de la Ville de Bruxelles, en dépôt au Temple protestant de Tournai (photo extraite de Revue belge de philologie et d'histoire, Année 2011, Volume 89, pp. 947-959)
114 x 92 cm
1923
Musée de la Ville de Bruxelles, en dépôt au Temple protestant de Tournai
(Image extraite de Revue belge de philologie et d'histoire, Année 2011, Volume 89, pp. 947-959)

 

Ce vitrail à la mémoire des deux premières victimes de la Réforme - Henri Voes et Jean van Esschen, moines augustins acquis aux idées de Martin Luther qui périrent dans les flammes sur la Grand-Place à Bruxelles après un procès d'inquisition - a été commandé à Louis Rivier par la Société royale d'histoire du protestantisme belge qui en a fait don à la ville de Bruxelles.

Le projet original de ce vitrail, 29 x 22cm, encre de chine sur papier collé sur carton, signé du monogramme LR, a été donné au Musée international de la Réforme à Genève.


Pour en savoir plus :

Ce vitrail de Louis Rivier est évoqué dans un article de la Revue belge de philologie et d'histoire, Année 2011, Volume 89, pp. 947-959
http://www.persee.fr/doc/rbph_0035-0818_2011_num_89_2_8144#main-content